..
Particularités du bidon de LHM du millésime 67.
..
Depuis le début de la production des DS break, le réservoir de liquide hydraulique était de couleur noire. Il contenait un liquide d'origine synthétique de couleur rouge jusqu'en septembre 64, le LHS, puis incolore, le LHS 2. Aux alentours du millésime 63 sur le bidon, les recommandations d'usage étaient généralement marquées en 4 langues.

A droite; un bidon de LHS  sur une ID 19 F de 1963.
.
Pour le millésime 67, le liquide hydraulique est d'origine minérale, le LHM, et totalement incompatible avec l'ancien liquide, le LHS. Le mélange des 2 liquides pouvant détruire les circuits hydrauliques, les ingénieurs ont eu l'idée de colorer le liquide hydraulique en vert. Tous les organes hydrauliques ont aussi été peints en vert. Les recommandations d'usage sont toujours imprimés sur les réservoirs hydrauliques en 4 langues....
Les notices d'utilisation, d'habitude imprimées en noir et blanc, reçoivent des pages spéciales, imprimées en vert, pour bien montrer le changement du liquide hydraulique.
Ici, quelques extraits de notice d'utilisation de DS break (édition 67 et 68).
.....
....oui mais voila, quelqu'un a du se dire que les acheteurs de DS break ne lisent pas forcément leur notice d'utilisation, Qu'ils n'étaient pas forcément capables de comprendre les 3 langues imprimées sur le bidon. Pour bien accentuer ce changement, il a été décidé de rajouter une étiquette qui sera dans la langue du pays concerné. Cette étiquette n'est produite que pendant ce millésime, sous plusieurs formes et matières différentes. Ce qui me laisse à penser qu'elles ont du être fabriquées localement. Posséder aujourd'hui une telle étiquette est rarissime! Voici pour vous, en exclusivité mondiale, 3 étiquettes correspondant aux DS vendues en France, en Italie et aux USA.
.
Pour la France, l'étiquette est en carton et fixée par un petit fils à une vis de fixation. Peut-être que d'autres pays francophones ont eu la même étiquette, mais je n'ai aucune preuve.
Il est à noter, que cette fameuse étiquette était encore présente pour le millésime 68. Voici un extrait du catalogue 68 où l'on distingue parfaitement cette étiquette sur cette DS "bleu andalou".
.
Pour l'Italie, l'étiquette est auto-collante et posée directement sur la partie supérieure du bidon.
..
Cas particulier les DS USA.

Pour les États-Unis, c'est plus compliqué! L'étiquette du millésime 67 a été fabriquée.......en 69! En effet, le protectionnisme américain de l'époque a interdit le LHM jusqu'en décembre 68. Le LHS était aussi interdit avant cette date, toutes les DS export USA recevait du liquide hydraulique type "SAE 70R3 ensuite du DOT 3"
Du coup, Citroën n'a pu exporter ses DS break en liquide vert qu'à partir de la seconde moitié du  millésime 70.

.





Pour les USA, on est dans le grand luxe! L'étiquette est en tôle imprimée et emboitée dans le bouchon de bocal. Inutile de vous dire que dès le premier appoint de LHM, cette pauvre étiquette devait "valdinguer" quelque part!
En trouver une aujourd'hui devient une mission impossible......j'en ai trouvé une l'année dernière (2011) sur ebay USA. J'ai remporté l'enchère pour la colossale somme de 3$!


..