..
Voici une ID 21 FH de 1972 qui a été mise en vente sur le net il y a quelques années.
.
Voici la traduction de l'annonce:
Le vendeur: "Cette Citroën DS 21 "Break" Station Wagon 1972 fait tourner les têtes partout où il va. C'est la voiture la plus cool à conduire. Ce n'est pas une voiture de qualité "collection" et n'est pas à un prix en tant que tel. C'est une grande routière, 
C’est TRÈS agréable à conduire, une voiture fun avec de la place pour tout le monde et pour n’importe quoi. . .  Citrowagon: étonnant lorsque l'on compare cette DS break par rapport aux breaks américains contemporains ! Peut-être voulait'il souligner que c'était une "grande" européenne !
Mécanique: Cette voiture est dans un très bon état mécanique. Elle a été entretenue par CCA à San Diego avant notre achat. On l’avait fait entièrement vérifier et un nouveau boitier de direction avait été installé lorsqu’on l’a achetée, il y a quelques années. Elle démarre instantanément et roule avec fluidité. La boite de vitesse « Citromatic »  semble bonne et les changements de vitesses fonctionnent bien. Pas de problèmes hydrauliques à déplorer. Elle est capable de rouler n’importe où. La radio ne fonctionne pas. Le climatiseur ne fonctionne pas actuellement. Il nécessite une certaine sorte de valve et a besoin d’être rechargé. Je n’ai pas connaissance d’autres soucis mécanique.
.



Soucis de rouille:

La voiture a un problème de rouille sur les côtés du pavillon au-dessus des 2 fenêtres arrière. Le hayon arrière a aussi de la rouille. Se référer aux photos. Le châssis et le plancher semblent bons 
CW: Il y a 2 causes précises qui provoquent cette corrosion anormale du "brancard" de toit. La protection anticorrosion très "légère" effectuée à l'époque à Javel et l'utilisation intensive de la climatisation. Geste banal en Californie et très rare chez nous, encore plus rare sur les breaks ! Le mélange toxique de la condensation fraiche sur des tôles mal protégées ont accéléré ce processus de "destruction".
.
Intérieur: L’intérieur est globalement en bon état. Il a été refait à une certaine époque. Les panneaux de porte ne me semblent pas être les originaux. Les sièges sont tout à fait corrects à l’exception d’une couture ouverte sur la banquette arrière. Les strapontins à l’arrière sont tous bons. La moquette est bonne. Le pavillon a quelques déchirures mais est globalement plutôt bon. 
CW: La sellerie n'est sûrement pas d'origine. Elle a été recouverte d'un skaï noir local. Ce qui est étonnant, c'est l'absence des appui-têtes, en série aux USA. Les panneaux de porte sont moches, lorsque la voiture a été repeinte, l'intérieur des portes a été repeint en noir !
.
CW: admirez ce rarissime tableau de bord ! Un "dernier modèle" avec la commande hydraulique des vitesses, la température d'eau, le voyant d'oubli de ceintures de sécurités, la climatisation "Koolair" installée par Citroën à Beverly Hills. Il manque les grilles de climatisation. Tout ici est d'origine et conforme au millésime 72. Seule l'autoradio moderne choque un peu, il a été installé au chausse-pieds !
.
Extérieur: La voiture a été peinte en un vert sombre métallisé. Ce n’est pas une superbe peinture  mais ça a bien préservé la voiture et elle se présente bien une fois à 3 mètres de distance ! ( . . . )
CW: les strapontins sont d'origine, ils sont "targa tabac". Comme sur l'immense majorité des DS break, ils sont en bon état d'origine, c'est la raison pour laquelle ils n'ont pas été recouvert de skaï noir. Je pense que d'origine, cette DS "station wagon" était vert charmille AC 522. Ce vert métallisé semble très proche du vert d'origine. On le voit mal, mais c'est une teinte très belle qui aurait pu appartenir au nuancier Citroën.
.
La particularité sur les annonces de vente américaines est de diffuser le n° VIN ( vehicle identification number). Cela permet de bien d'identifier le modèle à vendre et surtout, de l'authentifier ! En plus nous avons la photo qui nous monte le n° de coque. Cette 16821 ième DS 21 break produite depuis le millésime 66 est la 131ième ID 21 FH commandée depuis le début du millésime 72.
.
Toute la mécanique de cette ID 21 FH semble d'origine. Notez le compresseur de climatisation, c'est un York d'origine.
.