.
ID 21 FH 72 "confort" "export USA", vous avez dit énigme ?
.
Voici une DS bien énigmatique à plus d'un titre ! Tout d'abord, je vous laisse consulter cette annonce, lorsqu'elle était en vente sur un site américain . . .
.
Projet de mise en vente d'une Citroën DS Break. Officiellement, c'est une ID21FH. Elle démarre et freine très bien mais elle nécessite du travail. Ces breaks sont un peu plus rare que les berlines et sont des utilitaires  prodigieux... Ils peuvent avaler une grande quantité de marchandises à l'arrière sur ce plancher plat.
Le propriétaire précédent l'a eue pendant 20 ans. Il l'avait achetée à Donn Garriott qui est aussi connu comme mécanicien des Citroën au nord de la Californie (Elle était la voiture de tous les jours de Donn pendant des années). J'ai récupéré la voiture à Donn pour la lui restaurer. (Elle n'a pas roulé pendant quelques années, Donn pensait que la pompe hydraulique et le carbu étaient morts, la pompe était bonne, le carbu a nécessité un petit peu de travail).  Cette ID21 est un modèle "citromatic" (boite de vitesse semi automatique pour ceux qui ne seraient pas familiarisés avec la terminologie). C'est un modèle US mais ses feux et clignotants avants ont été convertis aux normes euro. De plus, elle a les pare-chocs avant spécifiques à la climatisation (voir les ventilations sur les photos, pourtant elle n'a pas la climatisation et ne l'avait pas non plus quand elle était neuve... J'ai entendu dire que Citroën mettait quand même ces pare-chocs sur certains modèles) (. . .)
Elle démarre facilement. Système hydraulique solide (toutes les sphères ont été rénovée et oui, avec du liquide HM). La voiture reste en position haute pendant un petit moment après l'avoir éteinte. Le moteur avait été refait par l'ancien propriétaire. Fait par un magasin Citroën (à Oakland, A) qui avait une bonne ET mauvaise réputation. Les compressions (. . .). Les changements de vitesse sont fluides. La plupart des dispositifs électriques fonctionnent (les jauges et les témoins). Elle pourrait avoir un problème de masse quelque part puisqu'elle faisait comme si la batterie était morte lors d'un démarrage à chaud. Une fois qu'elle se refroidit, elle démarre bien. Ou alors on peut la démarrer avec des câbles de démarrage. La batterie et l'alternateur fonctionnent correctement( . . .)
(. . .) Je pense que la couleur originale était blanche. Elle a été repeinte en vert par Donn puis en argenté par les précédent propriétaire. Cette peinture ressemble à un gris de navire de guerre donc je l'ai nommée le cuirassé redoutable qui était le premier de tous les navires de guerre en acier au monde . . . .
Et bla bla bla . . ., ça n'en finit pas , il y en a encore plusieurs paragraphes, que je vous épargne !
.
Si l'on se réfère aux strapontins arrière, qui sont en "targa tabac", sa teinte d'origine devait plutôt être le beige albatros  AC 087.




Concernant les feux arrière, les clignotants ne sont pas d'origine, ils devraient être rouge. Il ont été remplacé par des cabochons orange, sans doute pour faire plus européen !
.
Souvenez vous, en juillet 2012 (4 ans déjà !), j'avais publié un article sur les DS américaines et la climatisation. Je savais que depuis le millésime 71, les DS 21 berline recevaient un pré-équipement de la climatisation (pare-chocs ajouré, carter d'embrayage, etc ....). J'avais un doute concernant les DS "station wagon". Et bien le doute est levé ! Extrait de l'annonce au dessus: " De plus, elle a les pare-chocs avant spécifiques à la climatisation (voir les ventilations sur les photos, pourtant elle n'a pas la climatisation et ne l'avait pas non plus quand elle était neuve... J'ai entendu dire que Citroën mettait quand même ces pare-chocs sur certains modèles).... " Je pense que les véhicules concernés (berline et break) étaient livrés sur la côte ouest (Californie).
Voila une énigme de résolu ! J'ai évidemment modifié mon article.
.
Et voila une nouvelle énigme, qui n'est pas près d'être résolue ! Le n° de série est 3 577 047 ! Il ne correspond pas aux ID 21 FH du millésime 72, mais au millésime 70 ! Portant il existe bien sur cette plaque datant de juillet 1971 ! Y aurait il une erreur de frappe ? le 047 au lieu du 447 ? J'en doute ! Et la date ! juillet 71, les DS du millésime 72 étaient construites à partir de juillet 71. Le temps de livrer la DS sur la cote ouest, nous sommes au moins en aout 1971 ! Si quelqu'un a une explication solide, n'hésitez pas à me contacter. Il recevra un (vrai) cadeau Citroën.
.
Les poignées de porte de type "palette" prouvent bien que c'est une DS break du millésime 72. Vu l'état général, il y aura beaucoup de travail pour lui rendre son lustre d'antant. Ce véhicule provenant de Californie, la base est sûrement bonne !
.
Dernier petit détail, pour faire plus "français", le précédent propriétaire a "viré" le support de plaque minéralogique américain. Il a installé des éclaireurs de plaque européens ! Ça fait moche, d'autant plus que ces plaques plus courtes, sont plus haute !