.
DS 23 break "familiale" 1973, bleu Camargue AC 635/cuir bleu "export Zimbabwe".
.
Voici une histoire incroyable ! En 2009, suite à la création du site "Citrowagon", j'effectue mon premier reportage: "les festivités de l'euro-citro 2009", au Mans en aout. Le deuxième jour, je tombe nez à nez avec un break bleu Camargue qui m'a fait tout de suite "tilt" ! C'était une DS 23 break "familiale" avec une boite hydro, l'objet de mes rêves. A l'époque, je croyais que c'était un break autrichien, fin de l'histoire.
.

Le 2 novembre 2018, je reçois ce courrier
"
Bonjour

Je suis tombé par hasard sur un article dans Citrowagon et  qu'est ce que je vois, mon ancien Break 23 Boite hydraulique Pallas! Et bien oui il est d'origine (concernant la boite hydro), je l'ai acheté au Zimbabwe je crois fin des années 90 et je l'ai complètement restauré. Je l'ai vendu en 2001 je crois, et il est passé par Losson  qui la revendu bien-sur. Cette voiture appartenait á* un Danois qui était á l'ambassade du Danemark au Zimbabwe. Il avait un Break acheté neuf là bas et une berline. Le Break était une Familiale avec cuir bleu d'origine, la peinture était bleu assez foncée genre bleu andalou. Ce monsieur est mort dans les années 90 et ses véhicules rapatriés au Danemark. C'est á ce moment que j'ai acheté ce véhicule que j'ai entièrement restauré. Véhicule très sain.
Voilà la petit histoire.J'étais en effet á l'Eurocitro 2009, seulement une petite erreur de votre part, la plaque n'est pas Autrichienne mais Danoise pays ou je réside.
Gilles"
.


Les bras m'en tombent ! ! !
Voila un courrier qui tombe du ciel juste au moment où je veux faire une mise à jour "spécial pays scandinaves"! Et il s'agit en plus d'un modèle très spécial. Je lui réponds immédiatement, en lui demandant d'autres photos, est ce que c'était une pallas à l'origine, etc etc. Sa réponse ne fut pas "piquée des hannetons !"
"Bonjour,
Pour répondre quand je l’ai acheté il manquait le bandeau intérieur de toit qui n’était pas Pallas et les moquettes était bleues mais pourries . Voici quelques photos,  ha, j’oubliais, le volant était á droite quand je l’ai acheté je l'ai modifié á gauche car la conduite á droite, très peu pour moi!
A bientôt peut-être.
Gilles  Danemark"
Bravo Gilles, transformer une conduite à droite en conduite à gauche, n'est pas donné à tout le monde. J'ai ainsi la joie de vous présenter une DS "export Zimbabwe" dans les pages consacrées aux DS break scandinaves ! Je crois que ce modèle est encore plus rare, c'est maintenant une DS 23 break "export Zimbabwe/Danemark"
.
.
.
*J'ai laissé tous les  á avec leur accent à l'envers, Gille a du m'écrire avec un clavier danois, c'est trop fun !
.
Sur cette première image, la restauration est déjà bien avancée. La partie mécanique est déjà en place, le volant est à gauche. Je viens de réaliser que la conduite des voitures doit se faire à gauche au Zimbabwe, les rosbifs sont passés par là ! On distingue nettement la sellerie en cuir bleu qui semble d'origine et en bon état. Par où est passée cette DS avant d'atterrir en Afrique ?
Gilles m'indique que la carte grise datait de 1974. Or il n'y a pas de DS break bleu foncé durant ce millésime ! Je lui envoie un mail avec des photos de DS bleu lagune et bleu d'orient pour lui demander son avis. J'en profite pour lui demander comment étaient le gicleurs de lave-glace. Sa réponse est nette : "En fait la couleur se rapproche plus d'un bleu Andalou mais c’est sûr, l’année ne correspond pas mais c’était un bleu plutôt assez foncé alors pourquoi pas bleu d’orient. Si je me souviens les gicleurs étaient chromés." Les DS break ont eu des gicleurs de lave-glace en plastique gris au millésime 74, très moches, et ça sautait au yeux par rapport aux modèles précédents chromés.
 Je pense que cette voiture a été fabriquée pendant le millésime 73, elle a "trainé" un certain temps ! Elle a été fabriquée à Javel, l'usine anglaise de Slought était fermée depuis quelques années. Elle devait vraisemblablement être "bleu d'Orient" AC 616, 1973 est le seul millésime avec une teinte bleu foncé, ce fameux bleu d'Orient. Peut-être est'elle passée par la filiale anglaise, où elle a reçue ses sièges en cuir bleu ! Quelle belle énigme !
.
Encore une autre rareté, le pare-brise ! Il est blanc, avec un dégradé bleu à sa partie supérieure. Cela me rappelle celui de mon ex-23 qui était vert/dégradé bleu. En 1993 on pouvait encore en trouver des neufs.
.
Un détail me fait dire que cette voiture n'était pas en finition pallas à sa sortie d'usine, le cendrier. Il est gris, il n'est pas en inox. Ce véhicule a été commandé neuf par l'ambassade du Danemark au Zimbabwe, c'est incontestablement une commande spéciale. Il y a eu une transformation en finition pallas, avec cuir assorti. Citroën "Zimbabwe" devait commander ses véhicules en Grande-Bretagne, je pense que c'est la-bas qu'a eu lieu la transformation.
N'hésitez pas à consulter sur ce site exceptionnel le catalogue publicitaire de cette fameuse DS 23 break de 1973, en "export Gande Bretagne" et "bleu d'orient s'il vous plait !
.


Concernant les poignées de porte, elles sont en inox ! Gilles est formel, elles n'étaient pas en zamac chromé. IL ne s'agit pas de poignées "75" en alu, mais bien de poignées classiques 72/74 ! Sur ces photos de mauvaise qualité on distingue bien, à droite, que les poignées sont plus épaisses que les poignées standard ! D'où viennent ces poignées ? je n'en ai jamais vu ! Si vous avez des infos, n'hésitez pas à m'écrire.
.



Voici la DS en sortie de restauration, elle est magnifique ! Je ne suis pas fan des jantes alu sur les DS, surtout en break. Les roues d'origine avaient sûrement, comme la majorité des modèles "export Danemark", des enjoliveurs de type "DS" à une exception près, l'ID commerciale danoise. Vous trouverez un excellent article sur le sujet signé du non moins excellent Docteur D. Notez la petite touche danoise avec les répétiteurs de clignotants sur les ailes avant.
.

Voici une vue de l'intérieur, c'est une photo que j'avais prise à l'euro-citro 2009. Admirez le levier de commande des vitesses de cette authentique DS 23 break à commande de boite de vitesses hydraulique. Le cuir bleu semble ne pas avoir souffert de son séjour africain. Vu sous cet angle, avec sa moquette "pallas" bleue, on ne réalise pas que nous somme dans une DS break !
.
Les panneaux de portes arrières n'ont pas d'accoudoir, ce sui est conforme aux DS break en finition "familiale".
  Le 31 décembre 2018, Patrice m'a écrit: "Bonsoir. Je viens de lire votre reportage sur la break Danoise/africaine. J'ai croisé cette voiture a Thenay dans le 41 pour les 40 ans de la SM/GS, elle avait attiré mon attention.Bien amicalement. Patrice"  Merci pour les photos
L'arrière est identique aux modèles français. Les chevron jaunes ne sont pas d'origine.

.
Gilles a gardé la plaque d'immatriculation d'origine, c'est tout ce qu'il lui reste de cette DS exceptionnelle.
Je termine mon article, je l'envoie à Gilles pour lui demander si tout colle, et je reçois un nouveau mail, un mail ? que dis je !  Une bombe ! ! ! Jugez plutôt :
"Bonjour,
Super article. J’ai encore une petite info. Quand j’ai entrepris la restauration de ce véhicule, je me suis renseigné et j’ai appris qu’il y avait eu des DS construites en Afrique du sud, voisin du Zimbabwe, ces véhicules étaient envoyés en pièces détachées de France et construites en Afrique du sud. C’est fort possible que ce véhicule vient d’Afrique du sud. Je n’ai pas trouvé de traces de véhicules qui venaient  D’Angleterre á cette époque.
Voilà bon courage. et encore une fois super article.
PS. C’est vrai, j’ai un clavier qwerty qui me complique un peu la vie.
Cdt.
Gilles"
J'ai consulté l'article concernant les DS fabriquées en Afrique du sud du Docteur Danche, il est clairement indiqué que des DS "bleu andalou" ont été montées dans les années 73-75. Gilles avait raison !
Je me suis aussi précipité sur mon livre de chevet "DS le grand livre" d'Olivier de Serre, sur les pages concernant l'Afrique du sud. En fait, Citroën n'a monté localement que des berlines, les breaks étaient importés de Slought jusqu'en 67 et de Javel jusqu'en 75. Les berlines arrivaient en "CKD" en caisses et étaient montées sur place. Il y avait des éléments de la DS qui étaient de production locale comme les habillages intérieurs, le filtre à air, la peinture et d'autres bricoles (selon le livre de De Serre). Après la lecture de ce chapitre, c'est à ce moment là qu'une partie du puzzle de cette étrange DS a pu se reconstituer ! Citroën Zimbabwe a sûrement commandé cette DS à sa voisine Citroën Afrique du sud qui l'a reçu de France un certain temps après. Je suis presque sûr que cette DS est du millésime 73. La teinte bleue foncée est sans aucun doute le "bleu andalon". Quand à l'intérieur cuir, les éléments pallas et les poignées de porte, ils ont pu être fabriqués et montés en Afrique du sud, mais je n'en ai pas la preuve.
Dans un dernier mail il écrit (extrait) : ". . . C’est vrai, je me rappelle j’ai changé le filtre á air qui était de fabrication á mon goût plus qu’artisanal ! Je ne savais pas que les filtres air était fait au Zimbabwe . . ." Je pense que le filtre à air a été fabriqué en Afrique du sud !
Le 2 décembre 2018, j'ai reçu de nouvelles informations de la part de Jean-Charles:
"Bonjour Georges,
Comment allez-vous? Ce n'est pas de ma familiale rouge masséna que je vais vous parler, mais de la familiale 23 bleue, de votre sujet de décembre. Lors de l'EUROCITRO 2009, je me trouve dans le même hôtel où dort cette DS. Le lendemain matin, sous ma fenêtre de chambre, cette DS est en panne! Voici les photos de la scène. Ce qui m'avait bien fait sourire, c'était plutôt le gabarit des types à la "ZZ TOP"! Sur certaines photos, on peut y voir l'intérieur "Pallas"! ( . . . ) Au plaisir. Jean-Charles"
Le monde est petit ! Je connais bien les 2 ZZtop ! Ce sont des professionnels qui vendent des pièces de DS en Bretagne, les fameux frères L.
.
Voici encore des nouvelles de cette DS break.  Sylvain m'écrit: " Je viens de regarder la dernière mise à jour et j'y ai reconnu la ds break bleu camargue qui je pense n'est plus dans ma région (Haute-Savoie) , je l'ai vu en annonce sur le boncoin il y a deux ans il me semble. Je vous joint 2 photos prise en 2012  au rassemblement organisé par le ds club du léman. Cordialement. MR R. Sylvain." On constate que ce break 23 a hérité d'appui-têtes "petit modèle". Après un passage en Haute Savoie, où peut'il se trouver actuellement ?
..
Le premier janvier 2019, j'ai reçu ce mail: " Salut Georges , meilleurs vœux pour cette année 2019, ce petit mail pour confirmer que ce break 23 a bien fait un séjour dans ma région Haute Savoie et c'est même un ami qui l'avait acheté aux frères Lambert, mais des ennuis de santé ont obligé Alain à se séparer de son break23 ainsi qu'un autre break 19 jaune qui a fait la couverture de citropolis, un est partie chez Losson et l'autre en Allemagne si mes souvenirs sont bon, mais je ne peux pas te dire lequel est où !
Je te tien au courant dès que j'ai plus d'infos.
Cordialement Didier ( . . . )"