En ce début 2022, vient enfin le moment le plus palpitant d'une restauration: le remontage de tous les éléments restaurés. Certes, il y a une énorme satisfaction à remonter des pièces dans un état proche du neuf, mais il ne faut pas compter ses heures pour la remise en état de chaque pièce ! Rien que pour la plomberie, il y a des dizaines de tuyaux, qu'il faut brosser, nettoyer, poncer, repeindre ! Rien que pour tous les tuyaux il y en a pour des dizaines d'heures, Citroën ne devait pas payer les tuyaux, il y en a donc des dizaines de mètres dans une DS ! ! ! Mais ne boudons pas notre plaisir, le remontage commence . . .
.
Voici la toute première pièce remontée sur le châssis. C'est une protection qui protège les tuyaux de la traverse avant, et ce n'est pas une pièce d'origine ! ! ! En effet, il y a plus de tuyaux à passer par rapport à l'origine, j'ai 2 arrivées d'essence qui passent par là, au lieu d'un. C'est une pièce neuve de Citroën, pour BX ou Xantia, je ne sais plus. Elle était "tombée du camion" à l'époque en sortant de l'usine de montage de Citroën de Rennes la Janaie.
.

La pompe à essence électrique est installée, cela fait un tuyau d'essence en plus à passer vers l'avant. Il y a aussi un tuyau supplémentaire, le noir. Il relie le canyster dans l'aile avant droite et un réservoir tampon à l'arrière de la voiture. Il canalise les vapeurs d'essence sur le circuit d'anti-pollution USA.
.


Fin du montage des tuyaux en provenance du longeron gauche. On distingue bien les 2 tuyaux d'essence, le tuyau métallique gris qui est le retour de fuite interne des cylindres de suspension AV et AR. On distingue aussi le petit tuyau noir qui rejoindra le canyster dans l'aile AV Droite.
.

C'est à cet endroit que passera le tuyau qui alimentera le "chauffage -15" de cette DS break. Mise en place de la protection caoutchouc de la commande d'accélérateur.
.

Mise en place des tôle pare-feux et insonorisantes.
La vanne de priorités.


Pour la vanne de priorités, j'ai sortie mon stock, au cas où je trouve des surprises sur celle d'ID 21 FH 72. Pas de problèmes particuliers. Démontage complet, nettoyage, mise en peinture.


Concernant la peinture des organes hydrauliques, je les peints d'un vert satiné olive, c'est la teinte la plus proche à mes yeux de celle d'origine. Notez que dans la mesure du possible, je ne repeints pas à l'endroit où il y a des traces de marquage des contrôleurs. Une fois remontée, j'ai passé au banc ma vanne, elle était OK.
.


.Installation de la commande de hauteur et de la vanne de priorités. Concernant les tuyaux d'alimentation des freins AR et de la suspension AR, je les avais démonté par l'arrière et "dé-cintrant" les tuyaux à l'avant. C'est la solution la moins pénalisante pour le remontage ultérieur des tuyaux. Au remontage je les ai "re-cintré" avec une petite pince à cintrer les tubes de chez Facom. C'est délicat, il faut faire attention, je pense que ce petit jeu ne peut pas se faire indéfiniment sans détruire les tuyaux. J'ai mis du joint américain, comme à l'origine, dans le bout du longeron, au niveau des tuyaux.
.
Le pédalo.
Vous avez devant vous un pédalo "export USA". Il est différent des modèles européens, on distingue ce qui ressemble à 2 vannes de priorité. Pour satisfaire aux exigences de sécurité américaines, ces vannes ont pour rôle de couper l'alimentation des freins AV et AR en cas de chute de pression brutale sur l'un ou l'autre circuit d'alimentation. C'est très sécurisant, mais toute médaille a son revers: la purge des freins sera plus problématique, si j'ouvre en grand la vis de purge, comme je le fais habituellement, la vanne coupera l'alimentation de cylindre récepteur de frein. Il va falloir y aller doucement pour ne pas bloquer l'alimentation.

J'ai repeints tout ce qui est "peignable". Je n'ai pas osé démonter complètement le charriot, les vannes et tous les gris-gris qui composent ce pédalo. J'ai trop peur de tout dérégler. On verra à la mise en pression si ça fonctionne parfaitement.
Le pédalo a rejoint sa place.
.
Comme vous pouvez le voir sur la photo de gauche, la grande majorité des tuyaux d'origine de l'ID 21 FH 72 étaient trop pourris pour être réutilisé. D'ailleurs plusieurs ont cassés au démontage. Je les ai remplacé par d'autres que j'avais en stock, et qui sont évidemment rigoureusement identiques. Les 2 photos du dessus montrent ce que j'ai sélectionné pour l'alimentation du pédalo avant de les restaurer.
.
Montage des supports moteur, de l'alimentation des cylindres de suspension AV.
.
Le pédalo étant remonté sur la voiture, on continue à monter des tuyaux, des tuyaux des tuyaux, toujours des tuyaux . . .
.
La barre stabilisatrice est positionnée, on continue à ajouter des tuyaux, ça commence à devenir un sacré merdier ! (et ce n'est pas finit !).
.
En cette fin avril 2022, voila où nous en sommes. J'ai le demi-train avant gauche qui est restauré et d'autres bricoles, qui ne tarderont pas à rejoindre leur place.
C'est tout pour aujourd'hui, à suivre . . .