.
Voici la "sortie de champ "canadienne d'une ID 19 F de 1960 confort "export Canada".
.
Citrowagon: Bonjour Mark, peux tu te présenter aux lecteurs de Citrowagon ?
Mark: "bien-sûr Georges. Je m'appelle Mark Krahn, je suis éleveur de volaille à Armstrong, en Colombie-Britannique, au Canada. Je possède actuellement une DS Pallas de 1969 et une 2CV de 1958 également. En 2016, on m'a donné l'adresse électronique d'un homme à qui on m'a dit qu'il pourrait avoir une 2CV AZ, que je voulais restaurer. Je lui avais envoyé un courrier électronique et je n'ai plus eu de ses nouvelles pendant un an. Puis, tout à fait surprenant pour moi, il m'a envoyé un courrier électronique, il n'a pas mentionné de 2CV, mais il a dit qu'il avait une DS break que je pouvais avoir gratuitement. C’est une Citroën que je voulais restaurer, et le propriétaire de la terre sur laquelle elle se trouvait voulait la supprimer. . . 
.


 . . . Cette ID 19 F était dans son champ depuis 17 ans,à Summerland, (Colombie-Britannique, Canada), à 2 heures de route de chez moi, mais il était étonnamment facile à déplacer et n’avait pas d’étriers de frein bloqués. . .
.




 . . . La journée a été mémorable, mon ami Greg Long de Seattle ayant parcouru plus de 6 heures de route dans sa DS décapotable pour aider à la découverte, ce qui a rendu l'événement très spécial."
.


En route pour la maison.
.



Arrivée à destination. Chez Mark à Armstrong.
.

Expertise de la voiture, elle ne semble pas avoir séjourné plusieurs années (17 ans) dans un champ !
.
Mark: "Dans les jours qui suivirent, lors du démontage de la voiture dans mon hangar, il est devenu évident que le châssis était excessivement pourri. Bien sûr, les planchers étaient complètement rouillées, mais la rouille a continué à monter sur les montants latéraux et sur toutes les sections du coffre arrière. Cependant, la partie supérieure de la voiture, y compris les pièces de la planche de bord, la gouttière de toit et les nombreuses pièces en plastique étaient pour la plupart présentes et dans un état acceptable. Même les chiffres sur l'indicateur de vitesse étaient parfaits! "
.
CW: Il est clair que le temps a fait son œuvre, une DS qui "présente" très bien peut être complètement pourrie. Il ne reste plus qu'à Mark qu'à rechercher une autre DS break, saine de 1960. Cela semble une mission impossible !
.
Mark: "Avec un peu de chance, j'ai pu trouver un châssis  près de Palm Springs, en Californie."
CW: "quoi ? un peu de chance ! ! ! Même en France, c'est une mission impossible ! Ceci dit, je l'ai plusieurs fois répété sur ce site, il y a un sanctuaire pour les carrosserie de DS, le sud des États-Unis (Colorado, Texas, Californie . . .) Avec leur climat désertique, le taux d'humidité est proche du zéro !
Mark: "
Le "châssis californien" a été découvert par mon ami Paul Rampaart de Palm Springs. Lorsque nous avons fait le voyage en Californie, nous avons également visité la fantastique exposition Citroën du Mullin Museum de Los Angeles . . .
.
 . . . En janvier 2018, je suis parti avec un ami pour prendre la DS break, une ID 19 F "export USA". 26 heures de route . . .
.
 . . . Au cours de l'hiver et du printemps 2018, les voitures ont été démantelées et de nombreux travaux de soudage, de sablage au jet, de nettoyage et de peinture ont été effectués. L'avantage d'avoir deux voitures, c'est qu'il y a souvent des doublons, ce qui m'a permis de choisir le meilleur des deux. Cependant, dans de nombreux cas, les deux parties ont été inutilisables et j'ai dû en trouver d'autres. . .
.
. . . Actuellement, le moteur, la transmission, les étriers et de nombreux composants hydrauliques sont en cours de reconstruction par Chris Middleton et Chris Dubuque* à Seattle, dans l’État de Washington. L'objectif pour l'année prochaine est de faire reconstruire, installer et fonctionner la plupart des composants mécaniques. L'hiver 2020, j'aimerais bien finir la carrosserie ( écaille blonde AC306) et l'intérieur (dans un tissu à décider ... des idées ??)."
CW: Contacte le Docteur Danche, il lui reste peut-être du tissu pour toi.
Mark: "Après la restauration des voitures, il est prévu de traverser le nord de l'Amérique d'un océan à l'autre (environ 5 000 km) , en espérant rencontrer de nombreux propriétaires et passionnés de Citroën.
Si quelqu'un souhaite suivre cette restauration de voiture, je publie régulièrement des photos sur un album iCloud. Je serais heureux d'échanger avec d'autres propriétaires de Citroën. Vous pouvez m'envoyer un email à mkrahn1@telus.net
.
Pour ceux qui ont une vague idée de ce que représente une "restauration à l'américaine", voici en 4 photos ce qui donne une idée de l'état futur de cette ID 19 F 1960 "export Canada".
Merci Mark pour ce témoignage, bonne fin de restauration. Citrowagon se fera un plaisir de vous présenter cette ID 19 F lorsqu'elle sera terminée.
* C'est grâce à Chris que vous découvrez en ce moment les aventures de Citroën à Seattle.