.
Année modèle 1960
Véhicules fabriqués et commercialisés du 1 septembre 1959 au 31 aout 1960
.


Voici un très beau break familiale de 1960 d'Yves. Il est bleu Monté-carlo AC 605. C'est la 110eme familiale commandée (livraison mai 1960).
.

Numéros de série.
Usine de Javel (France).
Break "luxe" et "confort"    du n° 3 300 001 à 3 304 431      4431 exemplaires
Familiale "luxe" et "confort  du n° 3 380 001 à 3 380 346      346 exemplaires
Commerciale et ambulance  du n°3 340 001 à 3 340 959          959 exemplaires

Usine de Forest (Belgique).
ID 19 break du n° 3 300 206 sans doute fabriqué à Javel le 4 novembre 1959 et transféré à Forest
ID 19 break du n° 80 30101 à 80 30700  600 exemplaires

Usine de Slough (Royaume uni)
ID 19 safari du n° 9/603001 à 9/603021    21 exemplaires

.
Numéros de coque.
ID 19 F : IFZ 0001 à IFZ 6???
..
Listing des ID 19 F du millésime 60 à destination de la Finlande
N° de série        date d'exportation             couleur                    Sellerie                 type                    immatriculation
                   
3 300 205               4/11/59             gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F Luxe
3 300 244               6/12/59            gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 300 448             29/12/59            gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F Luxe
3 300 449             29/12/59            écaille blonde AC 306     Similoïd rio          ID 19 F Luxe
3 300 495             11/02/60             gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F Luxe
3 300 496             11/02/60             gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 300 497             11/02/60             gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F luxe                   BB-340
3 300 498             11/02/60             gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 300 499             11/02/60             noir AC 200                   Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 300 500             11/02/60             noir AC 200                   Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 302 654            04/04/60             noir AC 200                   Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 302 655            04/04/60             noir AC 200                   Similoïd  rio         ID 19 F luxe
3 302 656            04/04/60             écaille blonde AC 306     Similoïd   rio        ID 19 F luxe
3 302 357            04/04/60             noir AC 200                   Hélanca gris         ID 19 F confort
3 302 658            04/04/60             gris palombe AC 145       Hélanca gris         ID 19 F ambulance
3 380 020            30/06/60             noir AC 200                   Hélanca gris         ID 19 F familiale
3 380 021             30/06/60            gris palombe AC 145        Hélanca gris         ID 19 F familiale
3 304 030            30/06/60            noir AC 200                    Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 304 031             30/06/60            écaille blonde AC 306     Similoïd rio           ID 19 F luxe
3 304 032            30/06/60             noir AC 200                   Similoïd rio          ID 19 F luxe                  AÄ-295
3 304 033            30/06/60             gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 304 034            30/06/60             gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 304 035            30/06/60             noir AC 200                   Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 304 036            30/06/60             gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F luxe
3 304 037            30/06/60             gris palombe AC 145       Similoïd rio          ID 19 F luxe                 AÖ-630

NOTA: la seule ambulance exportée en Finlande pour ce millésime 60 a un n° de série correspondant aux breaks "luxe ou confort"!


.


Plaque châssis de la n° 562 (fin 1959), un break "luxe". Plaque châssis d'une ID 19 "Familiale" de mai 1960
.

Plaque châssis d'une ID 19 "ambulance" (début 1960) Plaque châssis du plus vieux break export USA connu.
.
NOTA: on a tendance à croire que le n° de série correspond à l'ordre de construction des DS breaks. Il n'en est rien, je vous invite à lire cet intéressant article paru il y a quelques mois sur le net et qui a défrayé la chronique dans le "Landerneau" déessiste.
.

En septembre 1959 commence enfin la fabrication de la DS break de série. Il existe quelques prototypes qui roulent depuis 2 ans déjà. Dès le salon 58 au Grand palais, quelques prototypes seront exposés. Cependant ceux-ci diffèrent sur de nombreux points de détails avec l'ID 19 break de série. "ID 19 break" sera le nom commercial que Citroën choisira pour la variante "break" de sa DS. De l'ID elle en a les caractéristiques esthétiques et de finitions. En revanche, coté mécanique, tous les breaks seront des DS, sauf le moteur qui dans un premier temps sera celui de l'ID. Les premières livraisons commencent en octobre 59.

.

Il est à noter que les ambulances n'ont été disponibles qu'à partir de Janvier 1960, et les familiales en mai 1960.
..
ATTENTION !
Pour chaque millésime j'ai procédé à un comptage le plus précis possible de nombre de DS breaks fabriquées en tenant compte des n° de coque. Ces n° sont les seuls fiables dans la mesure où ils ont été attribués sur les DS au fur et à mesure qu'elles sortaient de chaine à Javel, sans tenir compte de leurs finitions.
Ces séquences ont en préfixe un indice, ici l'indice "IFZ" pour les ID 19 F.
Ces indices changeront au fur et à mesure de l'évolution de nouveaux modèle ou de nouvelles cylindrées.
IFZ: ID 19 F millésime 60
0022: ID 19 F millésime 61 à 65
0041: ID 19 FA millésime 66 au début du millésime 69, ID 20 F du millésime 69 à la fin en 75.
0035: ID 21 F millésime 66 au millésime 72, DS 23 break du millésime 73 à la fin en 75.
Lorsque je n'ai pas toutes les infos concernant les n° de coque, je prends les n° de série pour me rapprocher de la réalité. Le problème avec les n° de série, c'est qu'ils ne sont pas distribués dans l'ordre chronologique, certains ne respectent pas l'année modèle de référence ! Et surtout, il y a des "trous" dans les séquences de numérotation !
Pour conclure, mes chiffres sont faux, mais tendent à se rapprocher le plus des chiffres réels, non connus à ce jour !
Au 31 aout 1960 il y a eu 6357 ID 19 break construits (dont 820 fin 59).
..
..

                                                                                                      Tarifs en janvier 1960
                                                                                              ID 19 break "luxe":          12786 fr
                                                                                              ID 19 break "confort":     13438 fr
                                                                                              ID 19 "familiale luxe":      13113 fr
                                                                                              ID 19 "familiale confort": 13467 fr
                                                                                              ID 19 "commerciale":        13000 fr
                                                                                              ID 19 "ambulance":           13882 fr
..

Pour les 2 premiers mois de production (septembre et octobre 59), Citroën ne propose que 3 teintes; le noir, l'écaille blonde et le gris palombe. Le châssis est fabriqué à part dans un autre atelier et est peint de la même couleur que les éléments de carrosserie (600 modèles environ). L'opération est complexe, il faut synchroniser la production des châssis et celle de la carrosserie de la même couleur. Citroën abandonne ce système. Tous les châssis sont désormais peints en gris rosé AC 136. La teinte "écaille blonde" est remplacée par le "bleu Monté Carlo".
                           
                        Noir AC 200                             Bleu monté carlo AC 605                     Gris palombe AC 145                         Ecaille blonde AC 306
.

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Le moteur est celui de l'ID 19 (66ch), aux USA le break ID 19 aura la puissance de son moteur portée à 70 ch !
Tous les breaks auront une batterie en 12 volts (6 volts sur la berline).
La boite de vitesse est la même que celle de la berline ID. Cependant le couple conique tire "plus court": 8X31 (9X35 sur les breaks USA)
La commande de carburateur est identique à celle des berlines DS, en revanche c'est un "simple corps", comme sur les ID.
Toute l'hydraulique est la même que celle des DS sauf:
-Les cylindres de suspension arrières ont un diamètre de 40mm au lieu de 35mm sur les berlines.
-Les garnitures de frein arrières font 45mm de large au lieu de 35mm sur les berlines.
-Les sphères de suspension arrières sont tarées à 37bars au lieu de 26 sur les berlines.
.

Comme les berlines, les essuie-glaces sont un mouvement convergent.
.

Il y a un petit cimier sur les ailes avant. Les pieds milieu sont équipés d'un petit feu de stationnement.
.

La vitre du hayon est en plexiglas. Le pare-chocs arrière suit la courbure du hayon inférieur.
.

Ce break noir d'octobre 59 possède une caractéristique particulière propre
aux 600 premiers construits. La coque est de la couleur de la caisse. 
Ensuite, à l'image de ce break de mai 60, la coque sera de la couleur "gris rosé". Ceci perdurera jusqu'à la fin de la construction des DS breaks (juillet 75).
.

Les 600 premiers modèles auront un toit de couleur mixte gris rosé/couleur   caisse (ici gris rosé/noir) et le jonc en aluminium qui court le long de base du    toit est d'un seul morceau.... ...ensuite, tous les toits seront de couleur mixte gris rosé/gris palombe. Le jonc en alu devait être compliqué à fabriquer, il sera constitué de 3 parties jusqu'à la fin de la production.
.

Les feux arrière sont du type " à ailettes" avec un petit cerclage chromé. Sur les 600 premiers modèles, outre la couleur du hayon qui est de la couleur de la caisse (à gauche), les catadioptres présentent des petits picots en relief. Ensuite, les catadioptres ne seront plus en relief jusqu'à la fin de la production (à droite).
.

La béquille de maintien du hayon supérieure est constituée d'un astucieux ensemble de 2 tubes coulissants munis à l'intérieur d'un puissant ressort. La tige mâle inférieure possède 2 crans pour pouvoir positionner le hayon à 2 hauteurs possibles. La DS break reçoit une boite de vitesses à commande mécanique (comme les ID). En revanche, contrairement aux ID "berline", elle possède une commande de clignotants au volant comme sur les DS.
.


Tous les breaks reçoivent des pneus Michelin 165/400 aux 4 roues ajourées à écrou central. Les enjoliveurs sont des "petits modèles" entièrement lisses.
.

..

Voici les premiers catalogues disponibles auprès du public concernant la DS break. Ces documents datant de fin 1959 ont été conçus à partir des DS break "prototype", c'est la raison pour laquelle on distingue nettement l'échancrure des roues arrière plus large que sur le modèle de série. Le châssis est noir. Les feux arrière sont aussi ceux des prototypes. Le dessin définitif de ces breaks n'étant pas encore validé, il est vraisemblable que Citroën n'a pas voulu montrer de photos sur ces prospectus. Les catalogues ont été imprimé juste à la date de sortie de chaque modèle, suivant les finitions.
Ambulance (janvier 60 France)........................Familiale (avril 60 France) ..Commerciale ( octobre 59 France)........Luxe et confort (octobre 59 ? Allemagne)
.
Voici ensuite les 4 catalogues publicitaires définitifs de la DS break, disponibles dans le réseau commercial à partir d'avril 1960. ( France; format PDF)
                            
                   Ambulance (France)                         luxe et Confort (France)                      Commerciale (France)                            Familiale (france)            
..
Première note technique (n°719 1er mars 1960) destinée au réseau Citroën pour présenter la nouvelle DS break. (format PDF) Extrait d'un nuancier "ID BREAK 1960"
                                                                                   
                                                 Catalogue DS break (USA)               Liste des garages Citroën                          Catalogue DS 19 ( USA)
                                                                                                             USA (1960) 
.
                
                                          Break "confort" (USA)                           Break "familiale" (USA)                Break "familiale" (Italie) en PDF              
.
GALERIE 1960
Vous avez un break 60 ? envoyez moi une photo pour cette galerie.....


   




Voici une très belle "sortie de grange". Un break "luxe" bleu Monté Carlo de fin 1959. Voici un autre break bleu monté-carlo, mais en export USA. Ce modèle un des plus vieux breaks recensés aux état unis. Il possède des détails très rares montés uniquement sur les tous premiers modèles "export USA"



Voici la splendide ID 19 F "confort" "gris palombe" de 1959 de Michael. Elle est  la 527ième construite. Voici la plus vieille "confort" connue actuellement.
Ce break gris palombe appartient au célèbre collectionneur franco/suisse Othello. C'est le 23ième break fabriqué (septembre 59).




Voici 2 très beaux breaks fraichements restaurés de couleur "écaille blonde" AC 306. J'ai toujours adoré les noms de couleur des Citroën, sans doute l'œuvre d'un poète!
Celui de gauche, appartenant à Gérard, est une très belle restauration récente, dans le respect de "l'origine".
Celui de droite est une très rare version Sud Africaine avec son volant à droite, construite dans l'usine anglaise de Slough.
.

Voici la plus vieille "luxe" connue actuellement, c'est le 262ième construit. Voici la plus vieille "familiale" connue actuellement, c'est une ID 19 F de mai 60.
..


Voici un très beau break "confort" d'octobre 59. noir Un autre break noir de 60, en plus il est belge et c'est un corbillard!
.