.
Dépannage d'une ID 21 FH de 1972.
.
Depuis un certain temps, il était prévu de voir mon ami Alexandre, le dynamique patron de "Perfect Cars", une entreprise spécialisée dans le débosselage, la réparation des jantes et surtout la réfection de toutes les carrosseries d'automobiles, si possible "anciennes", notre ami ayant une tendance à collectionner les Citroën. Je dois lui fournir une authentique climatisation américaine "Koolair" pour la mettre sur sa DS break "export USA". C'est un ami du Minnesota qui n'en voulait plus, propriétaire d'une ID 21 FH de 72, qui me l'a donné ! Bien entendu, j'ai tout de suite pensé à la mettre sur mon ID 21 FH, mais ma canadienne a le "chauffage grand froid", lui aussi placé à droite sous le tableau de bord. Je privilégie l'origine, je garde le chauffage optionnel, ce qui fait les bonnes affaires d'Alexandre pour sa DS break.

Je profite aussi de ce voyage pour lui confier la planche de mon tableau de bord, ainsi que toutes les parties métalliques du tableau de bord et du "chauffage grand froid" pour les restaurer et y appliquer une très belle couche de peinture vermiculée noire. Alexandre passe des moments "intenses", liés à la crise actuelle du Covid, son entreprise doit s'adapter tous les jours à des changements fréquents. Il veut faire une pause et me propose de rester quelques jours chez lui pour "décompresser", se changer les idée, aller voir avec moi quelques copains "grands amateurs de Citroën". Hélas je suis très pris, je comptais partir 3 jours, dont 2 pour faire l'aller-retour "Bretagne-Nièvre" à bord de l'acadiane de service de Citrowagon, en ne passant uniquement que par des petites départementales. Alexandre, qui me connait bien, me propose "comme par hasard" d'aller chercher l'ID 21 FH 72 d'un client, pour une remise en forme mécanique et carrosserie. Quoi ? Une ID 21 FH de 72 ? Donc une américaine ? Il m'a bien eu le bougre ! Je resterai donc un jour de plus.
.


"Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends. J'irai par la forêt, j'irai par la montagne. Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps." Quelle nuit ! J'en ai rêvé de cette ID 21 FH, l'heure est venu de la voir . . . mais voila que je regrette ma douce pluie chaude de Bretagne ! Mais où est-on  ? J'ai froid, j'ai très froid ! ! ! Tout est gelé dans ce coin de la Nièvre, et Alexandre qui me dit que nous allons dans un hangar qui n'a bien sûr pas d'électricité, encore moins de chauffage ! Je le regarde accrocher son plateau, quel plateau ! ! ! Verrais je un jour un cordonnier bien chaussé ? Son plateau me fait pitié, je vais lancer un emprunt d'état pour lui financer un plateau digne de ce nom ! Alexandre m'a auparavant pudiquement indiqué que son plateau n'était pas des plus faciles pour charger les DS avachies. Pas de problèmes, Docteur Citrowagon est là, avec tout le matériel adéquat pour faire monter une DS sans les artifices des traditionnelles cales en bois dans les cylindres de suspension. 
J'en ai déterré plus d'une, il suffit juste d'une perceuse, et d'un circuit hydraulique pas encore démonté, et surtout du liquide, n'importe quoi, du moment que ce soit du liquide. J'ai toujours en stock du vieux LHM, excellent pour réveiller des suspensions en profonde léthargie ! En revanche, c'est la première fois que j'utilise une perceuse sans fils, ma "lideule" a l'air du genre "costaud", on va voir ce qu'on va voir . . .
.

Nous sommes accueilli par Jean-Gabriel, le sympathique propriétaire de cette ID 21 FH de 72 "export Canada", mais je la connais cette DS ! J'en ai même fait un article, je n'étais pas du tout content du vendeur (français) de cette voiture, réalisant très rapidement dès son retour du Québec, et à bon compte, de substantielles plus-values, bref: un parasite !
Georges: "Jean-Gabriel, c'est incroyable ce hasard ! Peux tu m'en dire plus sur cette aventure ?"

Jean-Gabriel: "Bien sûr Georges.
Fin Mars 2020, en pleine période du premier confinement COVID, En consultant les petites annonces du bon coin et je tombe sur l’annonce de la vente du véhicule que je cherche depuis plus de quinze ans: un break DS 21 hydrau USA et là je découvre l’annonce de la vente aux enchères AGUTTES qui propose une ID 21 FH « export Canada » proposé entre 25000 et 35000 euros et pour lequel à ce prix là, ont pourrait s’attendre à un véhicule dans un état quasi irréprochable."
CW: "c'est sûr vu que cette DS a été vendue environ 17 000€ au Québec !"
J-G: "De suite je reconnais ce break pour l’avoir déjà vu dans un très bon article sur le site de Citrowagon. Je trouve les coordonnés du propriétaire car la vente est annulée pour cause d’épidémie et le contacte en lui expliquant que je suis à la recherche désespérée d’un break DS en boite hydrau car vu mon handicap c’est nécessaire de pouvoir adapter une conduite au volant intégrale. Je lui propose de réfléchir et d’accepter un prix inférieur à ses attentes, car je vois bien sur les photos qu’il m’a renvoyé il va y avoir un travail important de remise à niveau carrosserie et autres petites surprises et aussi le coût de l’installation de la conduite au volant par rapport à mon handicap. J’apprends que le précédent propriétaire qui l’avait importé du Canada l’a dépouillé au passage de son volant et de l’intérieur cuir plutôt sympa couleur chocolat présent en 2012 sur les photos de l’article de Citrowagon. Il me fait parvenir les factures de pas mal de travail de Flaminio de l'entreprise HD19 qui est un spécialiste soit-disant reconnu dans le milieu de la DS. Je contacte ce dernier qui me confirme que ce véhicule fonctionne bien. Bref ne pouvant aller voir le véhicule qui se trouve en région parisienne à cause du confinement, le temps passe (un mois et demi) et après avoir déniché miraculeusement une conduite au volant d’origine Kempf de 1973, je me décide à passer le cap et à m’entendre avec lui pour lui réserver.
Après cette première période de confinement, je peux enfin aller la voir, et donc la récupérer. En la découvrant, je constate immédiatement que mes craintes étaient justifiées au niveau de la carrosserie, de l’intérieur et plus inquiétant, la voiture fume noir !!! Le vendeur se veut rassurant, et il m’assure que le carbu ayant été changé récemment ainsi que l'installation d'un allumage électronique, c’est certainement du à un mauvais réglage.
Bref je le regretterais un peu plus tard mais malheureusement je le crois et quinze jours plus tard quant je la récupère après avoir fait installer la conduite au volant et après un retour vers le Morvan soit 250 kms, je constate, qu’il doit y avoir autre chose, elle se traîne et je me demande si c’est normal. Le lendemain, François, mécano au garage qui entretien ma DS 20 depuis quelques années, découvre la bête et essaie de la régler mais en vain ! Toujours cette même fumée noire et cette odeur d’essence, et en contrôlant le niveau d’huile, il me fait remarquer que l’huile est noire et le niveau bien bas. Je repars du garage et me dirige vers le petit village situé à une dizaine de bornes pour faire le plein et contrôler la consommation. Le résultat tombe, plus de 19 litres au cent !!! Punaise ça me semble énorme et je repars de la station perplexe. Sur le chemin de la maison tout à coup un utilitaire noir me fait des appels de phare. Je ne réagis pas plus que ça car j’ai l’habitude en DS, c’est fréquent ? mais le gars me suit et continu ces appels de phare, le manège dure une dizaine de kilomètre, je décide donc de m’arrêter sur le bas coté. Et la énorme surprise le van qui se gare derrière moi, arbore une jolie DS stylisée et une inscription « Perfect cars ». En descend un grand gaillard, je baisse ma vitre et je fait la connaissance d’Alexandre, qui me dis être Fan de ce modèle précisément, à tel point qu’il s’est fait un break USA à partir d’une européenne, il me montre sur son smart-phone la photo de sa belle, qui est d’un très jolie bleu. Carrossier et mordu de DS et autre Citroën, Il me dit vouloir se spécialiser dans la restauration. Punaise il y a parfois des hasards incroyables qui n’en sont peut être pas. On échange nos coordonnés et je le rappelle quelques jours plus tard et nous convenons d’un rendez vous à son garage. Par un bel après midi de cette fin juillet 2020, je me rends à Chantenay-st-Imbert situé à environ 70 km de chez moi, sur les derniers 20 kms la voiture fume noir et est de plus en plus poussive, mais j’arrive enfin à bon port, j’arrive devant chez Alexandre et vois de suite sa belle id 21 garée, elle est superbe avec ses roues de SM. Alexandre, très sympa me fait visiter son antre, et mes yeux doivent, pétillés en voyant , les quelques beauté en cours de restauration chez lui.


Aller ni une ni deux après avoir fait le tour de la bête ensemble et avoir constaté nombres de trucs qui ne vont pas, notamment l’étanchéité du pavillon et de la baie de pare-brise, je la rentre dans son atelier. Après avoir fait la vidange et constaté que non seulement , l’huile est noire et épaisse et aussi qu'elle contient aussi des petits morceaux de métal qui ne sont pas bon signe, il remarque aussi que de l’huile refoule des puits de bougie, bref ça sent pas bon… Et je ne peux que faire le constat que cette voiture n’a vraiment pas été traitée comme elle l’aurait du l’être et que le gars qui la vendue m’a refilé la patate chaude et qu’il ne pouvait pas ignorer l’état mécanique ! bref dégoûté, mon rêve d’ID 21 break hydrau se complique. Après avoir constaté que la compression était très basse, et avoir essayé de la régler tant bien que mal, la rebelle a de plus en plus de mal à démarrer, et le démarreur commence à montrer des signes de fatigues, il finira par lâcher. Le verdict tombe il va falloir démonter le moteur et le refaire, Alexandre me dit qu’il pourra s’en charger à partir du début 2021, quant son nouveau garage sera terminé. 19 Janvier, rendez vous est fixé, à mon hangar, où ma pauvre ID attends depuis six mois. Il caille ce matin et je retrouve Alexandre qui est accompagné, oh surprise !  De l’excellent Georges de Citrowagon dont j’ai parcouru le site qui est pour moi une référence niveau break et qui est l’autre heureux propriétaire d’une ID 21 FH 72 « Export Canada » actuellemnt rencensée en France (2021), décidément est-ce que le hasard existe ? "

CW: "oui le hasard existe ! Je connais Alexandre depuis quelques années. Il aime les DS break USA, c'est la raison pour laquelle il a foncé derrière toi pour te "choper" ! En revanche, je devais procéder à quelques bricoles avec Alexandre, il m'a littéralement fait un "coup monté" pour venir te voir ! Évidemment, j'adore ce genre de "coup monté" ! ! !
.

BON ! C'est pas le tout ! Mais on a une ID 21 FH de 72 à charger, mais bon dieu ! Qu'est ce qu'il fait froid ! ! !

La maman de Jean-Gabriel: "je peux vous amener un bon café chaud ?" Je ne vous dis pas ma réponse, c'est comme si on offrait au Capitaine haddock un litre de bière fraîche après une traversée du désert !
Pendant qu'Alexandre rentre le plateau, je commence à démonter la goulotte d'air, les courroies, la durite supérieure du radiateur. Les vis de fixation du radiateur sont enlevées, on peut ainsi reculer la partie droite du radiateur vers l'avant.


En 5 minutes c'est fait, mais bon dieu, ça kaïe ! ! !
.

Le froid nous engourdi les mains. On s'y reprend plusieurs fois pour arriver à faire suffisamment de la place pour y installer la perceuse et son renvoi d'angle. J'ai mis en bout du renvoi d'angle, un adaptateur de clé à choc et une douille de 21.
.

Et c'est parti. J'ai mis la perceuse en petite vitesse pour profiter de la force maximale de celle-ci. C'est long, très long, la DS ne monte pas d'un centimètre, c'est normal. Le niveau de LHM descend tout doucement. Je sais par expérience que lorsque le niveau de liquide approchera du maxi, la voiture va se mettre à monter d'un coup. J'ai prévu 3 batteries, dès que l'une semble faible, je passe à une autre.
. .
Sœur Anne, ne vois tu rien venir ? Ben non ! C'est long, mais le niveau de LHM descend doucement. C'est très physique, la perceuse chauffe, chauffe. Je change régulièrement de batteries. Après l'utilisation de la troisième, je reprends la première.Tient ! Le renvoi d'angle vient de lâcher, merde, merde, merde ! Que faire ? Et bien on va tirer au maximum le radiateur et mettre la perceuse dans l'axe, en direct.
.
C'est de plus en plus dur ! Alexandre est obligé de tenir vers l'arrière le radiateur pour ne pas trop pousser sur la perceuse. L'effort est intense, la perceuse est bouillante, le niveau se rapproche du maxi. La scène est insoutenable ! Le monde retient son souffle . . .
.
Alléluia ! La bête se réveille, elle monte ! De l'avant d'abord, l'arrière vient ensuite. Jean-Gabriel, pleurant de joie, immortalise le cul de sa belle ! Tout le monde nage dans le bonheur !
.
On a vaincu la bête, Alexandre peut approcher au plus près son plateau. Pour le basculer, il lui faut un bon quintal à l'arrière, pour faire contrepoids ! lorsque je vous dit qu'il faut un emprunt national !
.
Derniers préparatifs pour monter la DS sur le plateau, Jean-Gabriel n'en loupe pas une miette. A propos de miettes, merci à la maman de Jean-Gabriel pour le café bien chaud et les petits gâteaux.
.
C'est une simple formalité de monter une DS en position haute. Je suis content de ma petite perceuse à 10 balles. Elle est puissante et a très bien résisté. Pendant toute l'opération, l'eau de refroidissement n'a pas cessé de couler dessus, elle est étanche ! Les batteries sont aussi costauds ! Une seule des trois avait son voyant de charge au rouge à la fin de l'opération. La perceuse était très chaude, je vais maintenant voir combien de temps elle va durer. A l'heure où j'écris ces lignes, je l'ai utilisé plusieurs fois, RAS pour l'instant.
.

L'heure du départ pour les établissements "Perfect cars" a sonné. Dis donc Alexandre c'est quoi les machins blancs sur le bord de la route ?
 C'est de la neige Georges.
Ah ! OK ! Mets le chauffage à fond . . .
.
Entrée en douceur dans la carrosserie, c'est la deuxième Citroën de ce nouvel atelier . . .
.
. . . et oui, les établissements "Perfect Cars" s'agrandissent. Fin des travaux en mars. Tu mets une piscine Alexandre ? Dis donc Georges ! Tu n'as pas inventé l'eau chaude ! C'est l'emplacement de la cabine à peinture.
Évidemment, on rentre une nouvelle Citroën et Thierry, comme par hasard, passe dans les parages ! Thierry est l'organisateur des "100 ans de Citroën" à moulin en 2019. Dis donc Thierry, tu n'aurais pas pris un peu de gras avec le covid ?
L'ID 21 FH de 1972 est entre de bonnes mains.
C'est la deuxième "authentique" recensée en France actuellement (février 2021).
 Au boulot Alexandre.