.
Année modèle 1975
Véhicules fabriqués entre le premier septembre 1974 et juillet 1975.
.

Voici la DS la plus récente au monde actuellement. C'est un break 20 "ambulance" immatriculé au mois d'aout 75. Son n° de série est 8 416 729.
.
Le millésime 75 représente la dernière année de production des DS et des DS break en particulier. C'est une année exceptionnelle ! Ce sera "le chant du cygne "de Citroën avec pas moins de 9 modèles de voitures de tourisme. Cette année, cohabiteront les 2CV, dyane, méhari, AMI 8 et AMI super, GS et GS birotor, CX berlines, DS et SM ! L'équipe dirigeante de Peugeot commence tout juste son travail de sape qui va se traduire par la suppression de nombreux modèles ( GS birotor, DS et SM) au millésime 76 et la création de sa première horreur en septembre 1976: la LN !
.
La DS break se vendra jusqu'en 1976, faisant croire à certains la présence d'un millésime 76. Il n'en est rien, ce ne sont que les "fin de stock" qui sont écoulés, principalement chez les ambulanciers !
..
Numéros de série
Le millésime 75 est une année à part dans la séquence des n° de série. Seul Citroën connait le nombre exact de DS break produits cette année là, ainsi que la séquence des n° de série. Tout juste savons nous le premier n° de chaque série ! Sur le tableau ci-dessous, je vous livre les n° qui vont du premier break construit en septembre 74 au n° de la plus récente DS break connue.
                                                                    ID 20 F du n° 8 413 501    à  8 416 729      3229 exemplaires (chiffre provisoire)
                                                             DS 23 break du n° 00 FF 7501 à  00 FF 8337    837 exemplaires   (chiffre provisoire)
Il y a eu 3229 breaks 20 et 837 breaks 23 construits pour le millésime 1975.
Au 31 aout 1975 il y a eu 105608 DS break construits. (depuis le 1 septembre 1959).
Toutes les sources parlent de 93919 DS break construits entre septembre 1959 et juillet 1975. Moi je trouve 105 608 modèles construits en ne tenant compte que des n° de série. Évidemment, mon chiffre est faux, il peut y avoir des ruptures dans les séquences de n°. Ceci dit, je pense que le chiffre de 93919 publié par différentes sources est faux aussi ! Je maintiens mon estimation provisoire jusqu'à la diffusion officielle des chiffres de production, le conservatoire Citroën a les chiffres !
Le jeudi 24 avril 1975, tombait des chaines de Javel la dernière DS produite. Derrière, c'est le néant ! C'est le début de la fin pour cette usine. Notez la présence d'une DS break en stock (sur la droite), elle attend son client ! Voici un détail de la poignée de porte avant gauche de la DS break n° 8 415 197. Elle est "certifiée" d'origine. On distingue bien la date de sa fabrication (juin 1974). Cette DS a été commercialisée en septembre 75, elle a vraisemblablement été fabriquée à partir de septembre 1974.
.
On parle aussi de 75 DS break construit en 1975, c'est étonnamment peu ! Mais cela peu paraitre plausible ! Depuis 1973, les DS break pouvaient être fabriqués à Javel ou montées à Aulnay. La photo connu de la berline 23 bleu delta, dernière DS officielle construite en avril 75 fut prise à Javel. Derrière cette DS, il n'y a plus rien, le long démantèlement de l'usine de Javel va pouvoir commencer. A Aulnay, l'ambiance est différente, il y a une montée en puissance de la production des CX, la CX break vient d'apparaitre. Il y a de fortes chances pour qu'il n'y a plus la moindre DS break montée en 1975. En fait les quelques milliers de DS break 75 construits l'on été entre septembre 74 et décembre 74 !
Pour preuve, 2 choses. Le break 20 n° 8 416 487 a été commercialisé en novembre 1974 bien avant la n° 8 416 224 en 75 ou la n° 8 415 197 en septembre 75 !
Le break n° 8 415 197 possède des poignées de porte d'origine fabriquées en juin 1974. Son compteur est estampillé juillet, 74 ou 75 ? Ce serait étonnant que ce break soit fabriqué en juillet 75 !
Voici la plaque de n° de série de 2 breaks 20 du millésime 75. Depuis le millésime 74, la plaque du n° de coque a disparu ! Elle a été remplacée par une petite étiquette autocollante. Inutile de dire que 40 ans après, cette fameuse étiquette a disparue! Voici 2 miracles: en haut le break n° 8 415 197 avec son étiquette illisible n° 0041 xxxxx et en bas le break n° 8 414 154 et son étiquette n° 0041 004801. L'étiquette est miraculeusement intacte, et cela nous amène à une autre énigme; à quoi correspond cet étrange n° 0041 4801 ? Pour le 0041, pas de problèmes, c'est le code pour les breaks 20, mais 4801 ? Une hypothèse: la séquence des n° de coque a recommencé au n° 0041 0001 en septembre 1973, date du début de ces fameuses étiquettes, mais c'est une supposition tout à fait personnelle !
A gauche nous avons la DS break, une ambulance, ayant le n° de série le plus élevé au monde (8 416 729), ayant le n° de coque: 0041 004824 et droite nous avons aussi une ambulance de janvier 75, ayant le n° de coque 0041  004568.
Cela semble "coller" avec mes suppositions, il y a eu au moins 4824 ID 20 F fabriquées depuis le début du millésime 74.
..
.
Tarifs 1975
Prix TTC
                                                                   Break 20 "confort"      29540 fr en octobre 74   30428 fr en janvier 75.
                                                                   Break 20 "familiale"    29540 fr en octobre 74   30428 fr en janvier 75.
                                                                   Break 20 "ambulance"  29420 fr en octobre 74   30304 fr en janvier 75.
                                                                   Break 23 "confort"      31648 fr en octobre 74    32600fr en janvier 75        34663 fr en avril 75.
Pour ce dernier millésime la DS 20 break "commerciale" disparait du catalogue. 
la commerciale 23 est déjà supprimée depuis septembre 73. La DS 23 "familiale" disparait aussi.
L'inflation de 1974 dépassant allègrement les 13%, il y a une augmentation de tarif en janvier 75. En avril, nouvelle augmentation de tarif !
Options (prix TTC)
Peinture métalisée ( vert, bleu, brun): 330fr           208fr en aout 1974
Pare-brise feuilleté blanc (sauf ambulance) : 192fr
Pare-brise feuilleté vert (sauf ambulance) : 324fr
Lunette arrière chauffante sur DS 20 commerciale : 140fr
Garnissage tissu : 318fr             200fr en aout 1974
Commande directionnelle des phares :120 fr, puis 191 fr et 211 fr en avril 75
Phares à iode directionnel et dynamiques: 695 fr
Avertisseur à compresseur: 264 fr
Chauffage -15°: 939 fr
Chauffage -15° sur ambulance: 429fr Hors taxe.
Ceintures de sécurité à enrouleur (à l'avant): 216fr
Appuie-tête droit ou gauche.
Accoudoir central avant.
Hauteur réglable du siège avant (gauche ou droit).
Climatisation.
Poste de radio.
                                               
Bon de commande d'une DS 23 break
               du 10 avril 1975
                                                                            Tarifs en aout 1974

..
TEINTES DISPONIBLES  1975

..
                    
             AC 088                         AC 084                           AC 083
          Blanc meije                   Ivoire borely                   Beige vanneau
             AC 527                            AC 640                            AC 639
          Vert argenté                       Bleu delta                       Bleu lagune
.
                      
En matière de couleurs, le dernier millésime des DS break sera très sage, en harmonie avec les teintes courantes des années 70. Citroën reconduira la gamme du nuancier 74, ça sent la fin ! Il y a cependant un fait troublant, la réapparition du noir, teinte "phare" de la DS apparue dès le premier millésime et disparue depuis le millésime 70. Peut-être est ce un petit clin d’œil de la part des coloristes, en guise d'adieux à celle qu'ils ont bichonnés pendant 20 ans !
                        AC 427                                            AC 200
                    Brun scarabé                                           noir
.
DERNIERES MODIFICATIONS
La DS break, au bout de 15 ans de production, est devenue une DS "quasi-parfaite". Pour la dernière année de production, très peu de modifications auront lieu !
.

Depuis le millésime 73, les feux de détresse sont disponibles sur les DS. Son bouton est rectangle avec 4 petites flèches. Il est disponible en option ou en série suivant les modèles. Au millésime 75, il est en série sur toutes les DS break. Il est identique aux boutons des SM et GS.


Les poignées extérieures de portes changent de forme et de matière. Elles étaient en zamack chromées, elles sont maintenant en aluminium poli. Ces poignées, très courantes sur les berlines 75, sont très rares sur les DS break 75.
.

. Les ceintures de sécurité "avant", à enrouleur, sont disponibles en option.
.
Et pour terminer cette saga, je vous donne un document exceptionnel. Il s'agit de l'ultime note technique référencée n° 216 D et qui date du 29 septembre 1976. Il s'agit de la fourniture d'un nouveau type de transmission pour tous les modèles de DS. Il remplace progressivement les ancien modèles en rupture de stock.
.
Catalogues publicitaires 1975
                                      
                   Catalogue DS break France                                          Catalogue gamme DS France                                     Catalogue DS break Pays Bas
                      édition aout 74 en PDF                                                 édition aout 74 en PDF                                           édition septembre 74 en PDF
.
Et voici les 2 ultimes catalogues dédiés à la DS break.
Catalogue DS break   France   édition de janvier 1975  (PDF) Catalogue de la gamme des DS "ambulance" France  édition de janvier 1975(PDF)
1975 marquant l'arrêt de la production de la DS break, les carrossiers spécialisés dans la construction des ambulances se trouvent devant un grand problème: la nouvelle CX break n'a pas le toit démontable. Les frais de transformation d'une CX break en ambulance seront beaucoup plus élevés. Du coup tous les carrossiers se précipiteront sur toutes les DS break disponibles en stock, quelque soit le modèle, ou la couleur! Ce modèle, vendu jusqu'en 1976 aura de nombreuses spécificités ( panneaux de porte, couleurs des sièges, etc...).
Si le catalogue 75 de la DS break a rapidement disparu des concessions, celui de l'ambulance était toujours disponible début 1976.
.
Voici une énigme provenant d'une DS break de 1975. Saurez vous la résoudre ?
GALERIE 1975
Vous avez un break 75 ? envoyez moi une photo pour cette galerie.....
ID 20 F "ambulance" 1975 blanc meije/targa noir ID 20 F "ambulance" 1975 blanc meije/targa noir
.
ID 20 F "ambulance" 1975 blanc meije/targa noir ID 20 F "corbillard" 1975 carrossé par Heuliez
.
ID 20 F "confort" 1975 bleu delta/targa fauve ID 20 F "confort" bleu delta/targa noir
.
DS 23 "ambulance" ex "pompier" 1975.