Parler de la DS ambulance chez Citroën c'est parler d'une véritable "Success story" tellement le concept était en avance sur son temps. L'ambulance fut sans concurrence pendant de nombreuses années. Dès la gestation des prototypes DS, Citroën a pensé décliner son break en version "ambulance".
.
Première photo officielle datant de 1959. Il s'agit là d'un des tous derniers prototypes. Ce modèle de couleur "écaille blonde" possède une échancrure de roue arrière encore élargie (moins large sur le modèle définitif), les entourages de vitres sont encore noirs. En revanche le brancard est à gauche, alors que sur les premiers prototypes il était à droite. Ses feux arrières sont définitifs.
La production en série commence en octobre 1959, et ne sera disponible à la clientèle qu'à partir de janvier 1960.
.
La finition de la DS "ambulance" est un mélange des finitions des autres modèles de DS break. Du break "confort" nous trouvons des sièges avant en tissu et séparés. Du break "familiale" nous trouvons des panneaux de porte avec accoudoir à l'avant et panneaux arrières uniformément lisse. Il y a même un peu de DS commerciale avec la tôle de coffre! . A l'arrière se trouve une banquette repliable en 2 parties 3/5 2/5. La partie gauche (3/5) peut se rabattre seule pour faire la place à un brancard à roulettes pliant. La petite partie (2/5) peut rester dépliée, accueillant une infirmière par exemple.  La suspension hydraulique étant le même que celle de la DS break, l'ambulance, avec sa charge utile de 500kg, peut transporter tout ce petit monde dans un confort "royal".
.
Sièges avant séparés, moquette grise; de la "confort". Panneaux de porte de la "familiale". Panneau de fond de coffre de la "commerciale".
.
     
Dans ce premier catalogue publicitaire (1960), Citroën met en avant les avantages spécifiques de cette DS ambulance: confort, rapidité, dimensions généreuses, aspects pratiques des équipements, etc.... A ce moment là il est est clair que la DS ambulance était sans concurrence!
.
On peut considérer qu'il y a eu 2 grandes périodes concernant la DS ambulance.
--La période 60/68. Citroën vendait seul sa DS ambulance. Celle-ci avait son toit d'origine et la palette de couleurs disponibles était presque la même que celle des autres modèles.
--La période 68/76. Plusieurs constructeurs d'ambulances se sont intéressés à l'ambulance. Il y a eu Carrier, Currus, Heuliez, Baboulin, Collet, Petit (l'inventeur du toit réhaussé en 68), et d'autres encore.... Les ambulances sont devenues uniformément blanches. Pour cette seconde période, Citroën ajoutera à son catalogue des ambulances fabriquées chez ces constructeurs.
.
Première période
Pendant cette première période, ce sont les établissements Ansart& Tesseire de Neuilly/Seine et les établissements Carrier de Puteaux qui fourniront les équipements spécifiques à Citroën. (brancards, gyrophares, etc...)
               
Sur ces 2 photos nous trouvons une civière et une sonnette fournis par les établissements Carrier pour une ambulance de 1962.
.
Voici la DS ambulance la plus vieille du monde, elle date de début 1960. Elle est actuellement en mauvais état général, mais elle sera un jour restaurée. Sa couleur blanche n'est pas d'origine. Le blanc ne figurait pas sur le nuancier 60. Elle était noire. Sur la photo du milieu on distingue bien la couleur d'origine, y compris sous les glaces de custode, ce qui me fait penser qu'il s'agit d'un des 300 premiers exemplaires de break fabriqués (septembre 59). Bien quelle ait le n° 669, il ne faut pas oublier que les ambulances ont la même séquence de n° de chassis que les commerciales (commercialisées dès septembre 1959). Il faudrait avoir le n° de coque ! Autre détail très intéressant, la banquette arrière 3/5 2/5 est inversée, comme sur les prototypes! Cette ambulance a du avoir un parcours singulier au début de sa vie. Les longues portées Marshall ne sont pas d'origine.
.
Très belle photo d'époque,
 Une ambulance ID 19 année modèle 61 des établissements Dufieu à Libourne ( novembre 1960).
.
Voici la première DS ambulance exportée en Suède.
.
1961: gris typhon AC 147 1962: bleu pacifique AC 607 1963: gris sable AC 104
.
1965: blanc carrare AC 144 1967: blanc carrare AC 144
.
Voici une ambulance de 1965 blanc carrare AC 144 avec un intérieur en tissu "Lipari gris". Les sièges avant ne sont pas d'origine. On distingue bien la banquette arrière fractionnable 3/5 2/5. Notez la séparation intérieure qui ne se situe qu'au niveau de la partie supérieure des sièges avant!
.
Ambulance de 1967 gris Kandahar AC 133 avec un intérieur "bufflon bleu"
.
Deuxième période
.
1968
Exposition d'ambulances lors d'un salon de professionnels

Au fil des années, la législation sur les ambulances va évoluer pour arriver à une certaine normalisation (décret du 27 mars 1973). Les DS "ambulances" n'échappant pas à la règle elles vont toutes être blanches, avec un feu à éclats normalisé bleu (les gyrophares bleus étant réservés à la police et aux pompiers), un système d'aération interne, un klaxon 2 tons "mi-do-mi", etc....
  
..
Ce sont les établissement "PETIT" à Joué-lès-tours qui ouvrent le bal avec un toit réhaussé en 1968. Sur cette première version, le hayon arrière reste d'origine, d'où le décrochement à l'arrière du pavillon.
.
Le carrossier "Bernard Collet" proposait une DS ambulance avec un toit réhaussé. Celui-ci était de forme plus anguleuse. Sur cette ambulance du millésime 73, la fixation d'origine du hayon arrière avait été astucieusement modifiée, ce qui permettait d'avoir un toit réhaussé plus long que le modèle "PETIT".
Voici 2 ambulances "Bernard Collet" du millésime 75, les pattes de fixation du hayon supérieur ont été modifiées.
.
Comme le suggère cette photo, sur les premiers modèles "normalisés" le gyrophare était rouge . En  réalité, il n'y a jamais eu de gyrophares rouges sur les  DS. Voici une très belle ambulance ID 20 de 69 conforme à  l'origine. Ensuite la législation a imposé un feu à éclats bleu (les gyrophares bleus étant réservés à la police et aux pompiers) 
.
La croix bleue, ainsi que les petits feux latéraux "Sesaly" bleus clignotants de paire font dorénavant partie des équipements obligatoires.
.
 PETIT proposera ensuite un toit réhaussé sans décrochement à l'arrière, le hayon arrière a grandis en hauteur. Voici une ambulance Petit à toit sans décrochement à l'arrière, il date de juin 1969.
Grâce à la hauteur intérieure disponible (1m20), il a été possible d'installer du matériel de transfusion sanguine. Une séparation intérieure intégrale est désormais disponible.
..
En 1970 les établissements "CURRUS" proposent leur propre ambulance, d'un modèle très proche des modèles "PETIT", cependant il y aura toujours le décrochement à l'arrière du pavillon. CURRUS et PETIT collaboreront d'ailleurs pendant quelques années.
A gauche: voici une autre ambulance CURRUS, c'est une ID 20 F de 1975.



.
Parallèlement à sa collaboration avec PETIT, CURRUS commercialisa dès 1969 une ambulance rallongée, réhaussée sur la base des breaks 20 et 21. Ce modèle baptisé 240 CD était une réussite tant esthétique que technique. L'équipement était pléthorique, il y avait même la possibilité de mettre 2 malades sur des brancards superposés. A partir de 1973 la 250 CD est apparue sur base de break 23.
Arrivée d'un malade pour cette ambulance 250 CD de 1973.

Voici une des 2 ambulances Curus exportée en Suède. Voici une DS 23 Currus qui se trouve actuellement en Allemagne. Ambulance 250 CD de 1973 hollandaise.
..
           
Ambulance Heuliez, à gauche première période avec le hayon d'origine. A droite, deuxième période avec le hayon modifié.
...
     
Voici une ambulance de la maison "Baboulin", un des nombreux constructeurs de DS break ambulance.
.


Voici la DS ambulance la plus haute répertoriée à ce jour! Elle est due au carrossier "FILCA".
.
ID 20 F de 1972 "export Allemagne", transformée en ambulance par un carrossier allemand.
.
Au niveau mécanique, les DS "ambulance" ont reçu tous les types de moteur qui étaient proposés sur les berlines (sauf injection). Les boites de vitesses étaient "mécanique", cependant, lorsque la DS break était proposée en option avec la boite vitesses "hydraulique", les ambulances pouvaient en bénéficier.
Les DS "ambulance" se sont vendues de 1960 à 1976. Il faut préciser que Citroën n'a jamais vendu de DS "ambulance" avec le millésime 76. En réalité, lorsque les constructeurs d'ambulances ont découvert la CX break en 75, devant la complexité des modifications à apporter, ceux ci se sont précipités sur toutes les DS breaks neuves en stock disponibles. C'est la raison pour laquelle les DS "ambulance" se sont vendues jusqu'en 1976. D'ailleurs lorsqu'il n'y a plus eu de DS break de disponible, les constructeurs se sont tournés naturellement vers la CX break, hélas, elles étaient vendu au prix double de celui d'une DS!
.
..

De nos jours plusieurs DS "ambulance" connaissent une deuxième vie. Il est intéressant de noter que les constructeurs donnaient le toit d'origine du break de base à leur clients pour pouvoir les remettre en fin de vie dans la configuration break "standard". En réalité, il y a eu très peu de reconversion à l'état d'origine. D'ailleurs, la hauteur intérieure disponible dans les DS ambulances est très apprécié de la part de nombreux amateurs, c'est la raison pour laquelle on en voit encore circuler sur nos routes.
..



Quelques publicités Carrier (1974)
.
CATALOGUES
.
Voici le premier catalogue édité en janvier 1960 concernant la DS "ambulance". Il s'inspire du prototype "DS break" et ne comporte aucune photo !
.
Catalogue DS "ambulance" 1960 Catalogue DS "ambulance" 1964 Catalogue de la gamme "ambulances Citroën" 1975
... .
Galerie des DS break "ambulance"
Vous avez un break "ambulance" ? Envoyez moi des photos.
..
ID 19 F "ambulance " 1961 gris typhon AC 147
ID 19 F "ambulance" 1962 " beige antillais "export USA" ID 19 F "ambulance" 1962 Bleu Pacifique ID 19 F "ambulance" 1965
.
ID 20 F "ambulance" "Petit" 1969 ID 20 F "ambulance" "Petit" 1969 ID 20 F "ambulance" 1972 export Allemagne
....
DS 23 "ambulance" 1973 "Currus" 250 CD DS 20 "clinique" 1973.
.


ID 20 F "ambulance" "Currus"1975
ID 20 F "ambulance" "Bernard Collet" 1975
ID 20 F "ambulance" "Bernard Collet" 1975 DS 23 "ambulance" "Currus" 1975.